Voyage en Amérique latine: la Cordillère des Andes

You are going to America Latina? Make sure to take a trip in the Andes Cordillera! L’Amérique latine possède l’une des chaînes de montagne les plus mondialement connues: la Cordillère des Andes. Elle traverse de nombreux pays et a été le berceau de la civilisation latino-américaine.

ar89

La Cordillère des Andes est bordée par l’océan pacifique et partage son territoire entre sept pays: le Venezuela, la Colombie, l’Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, et l’Argentine. C’est la plus longue chaîne de montagnes au monde avec ses 7 100 kilomètres de longueur, pour 200 à 800 kilomètres de largeur. Son plus haut sommet se dresse à 6 962 mètres (l’Anaconda à la frontière entre l’Argentine et le Chili, sur la route de Mendoza à Santiago de Chile) et la hauteur moyenne de ses montagnes est de 4 000 mètres.

La chaîne de montagnes et leurs alentours ont été l’un des principaux et des plus anciens lieux d’habitation du continent avant l’arrivé des colons. Aussi, beaucoup de villes ont été construites sur les hauts plateaux et au creux des vallées entre les hauts sommets de la Cordillère des Andes. Elle comprend les plus « hautes» villes du monde. Ces villes se situent parfois à plus de 4 000 mètres.

La Paz CityOn connaît déjà La Paz et son aéroport El Alto en Bolivie, connu par les voyageurs comme l’aéroport le plus haut du monde. Les globe-trotters savent aussi que le lac Titicaca est le lac navigable le plus haut du monde. En revanche, peu de voyageurs a l’occasion, pendant une traversée du Sud Lipez entre la Bolivie et le Chili, sait que Apacheta, la station de douane bolivienne, est la plus haute du monde. On parle peu de la ville de Cerro de Pasco, au Pérou, capitale de la région de Pasco qui compte environ 50 000 habitants, et se situe à plus de 4 330 mètres. La ville de Potosi, en Bolivie, compte quant à elle environ 164 480 habitants et se situe à 4 070 mètres. Elle est dominée par les 4 824 mètres du Cerro Rico, la « montagne riche ». Sa vielle ville, aux inspirations coloniales, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987, et au patrimoine mondial en péril depuis 2014, dus aux dégradations potentielles par les mines de la région. Le rude charme de toute cette région, nommée Altiplano ou les hauts plateaux, est réservé uniquement aux voyageurs mérités qui ne souffrent pas du mal d’altitude, soroche, puisqu’on passe plus d’une semaine voire plus à plus de 4000 mètres.

 ob_7144f4_1024px-adesmia-pinifolia-habitat

La flore de la Cordillère des Andes est très variée selon l’altitude: de 1 200 à 2 400 mètres vous trouverez une jungle luxuriante, de 2 400 à 3 800 mètres vous rencontrerez une forêt naine, et de 3 800 à 4 700 mètres de la toundra à pertes de vue. La faune n’est pas en reste, certaines espèces sont maintenant protégées comme le guanaco, le alpaga (tous deux cousins du lama), mais il n’est pas rare de voir de nombreux condor (variété d’aigle) et plusieurs types de flamands. On en dénombre jusqu’à 5 espèces dans les lagunes d’altitude au désert de Atacama.

La Cordillère des Andes vous révélera ses secrets et ses plus beaux paysages lors de votre prochain voyage en Amérique latine. Vous partez avec NostaLatina, votre agence spécialiste des voyages sur-mesure en Amérique du Sud.

Voyage en Amérique latine, Cordillère des Andes, montagnes, villes perchées

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s