Voyage chez les Garifunas au Guatemala

Les voyageurs qui aiment partir à l’aventure au Guatemala seront servis par la rencontre avec le peuple Garifunas. Si dans votre voyage sur-mesure au Guatemala vous passez par Livingstone, alors vous aurez toutes les chances de croiser ce peuple afro-caribéens à la langue et aux traditions uniques. NostaLatina, votre spécialiste préféré sur les voyages sur-mesure est là pour vous aider dans la conception de votre voyage au Guatemala.

Bien que les Garifunas habitent dans toute l’Amérique Centrale (Belize, Honduras, Guatemala…), la communauté Garifunas de Livingston, sur la côte Caraïbe du Guatemala en est la plus typique et la plus représentative. La ville est peuplée à majorité de cette population afro-caribéenne, descendante des esclaves noirs affranchis et des autochtones. Ils s’établirent en 1806 à Livingstone, quittant leurs îles trop petites pour s’installer sur le continent. La ville est à l’embouchure du Rio Dulce et n’est pas accessible par la route. C’est donc par la voie des airs ou par la mer que l’on accède à Livingstone, qui semble alors un havre de paix suspendu dans le temps. L’isolement de la ville a aussi permis de préserver sa culture et son charme unique.

Garifunas_port

Les Garifunas parlent tout aussi bien l’espagnol que l’anglais ou le garifuna, une langue métissée issue de l’arawak (langue amérindienne), de langues caribes et africaines, avec des emprunts de l’espagnol, du français et de l’anglais. C’est la langue des récits, des contes et des histoires qu’ils racontent dans les veillées ou les rassemblements. Le chant et la danse jouent un rôle important au sein de la communauté. Les mélodies comme les danses rappellent les racines de ce peuple avec pour sujet la culture du manioc, la fabrication de canoë, la construction de maisons en terre cuite… La langue, la danse et la musique des Garifunas sont aujourd’hui inscrites sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité.

Garifuna_dancers

L’on peut se reposer à Livingstone dans un hôtel confortable au bord de l’eau. Avec l’isolement du village, vous ne risquez pas d’être dérangé par le bruit. C’est l’occasion unique de marier détente et découverte culturelle. Il ne faut pas rater la fête patronale, le 15 mai et la fête du Yurumein, le 26 novembre. Savez vous que malgré la proximité du Caraïbe, il n’y a pas de plages propices à la baignade à Livingston ?

Pour découvrir le Guatemala et explorer les possibilités de circuit dans le pays, faite un tour sur notre site et sur notre blog. Nous mettons régulièrement des informations en ligne pour vous aider à concevoir votre séjour sur mesure en Amérique Centrale.

Nouveauté:

A venir prochainement!

AntiguaMercado

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s