Voyage au Chili: situation climatique dans le nord en avril

The weather in the northern part of Chile for April? Here is the last news.

Quel est la bonne saison pour aller dans le nord du Chili et au désert de Atacama ? Certaines années, les intempéries commencent (ou finissent plutôt) en Avril.

Cet article est relayé à partir d’une brève du Tourisme Chilien

 1er avril 2015, 13h10 – Suite aux récents événements provoqués par les pluies dans le Nord du Chili occasionnant l’augmentation du débit des rivières et générant des crues de différents ruisseaux dans les régions d’Antofagasta, Atacama et Coquimbo, la situation au jour d’aujourd’hui (1er avril) est la suivante :

Région de Coquimbo

Selon les informations délivrées par les autorités locales, dans la Région de Coquimbo, les communes de Vicuña et Paihuano situées sur la route de la Vallée de l’Elqui sont opérationnelles pour recevoir des touristes.

Dans la Vallée de l’Elqui, qui se trouve à 400km des lieux les plus touchés, la circulation est rétablie sur l’ensemble du réseau routier et fonctionne normalement. De même, la distribution d’eau et d’électricité est rétablie, permettant le bon fonctionnement des services touristiques de la zone.

Par ailleurs, les sites touristiques comme l’observatoire astronomique Mamalluca, Cerro La Virgen et le Musée Gabriela Mistral sont ouverts comme à leur habitude.

Les services d’hébergement, les restaurants ainsi que les tour-opérateurs de la zone fonctionnent.

Les villes de La Serena et Coquimbo et leurs services touristiques fonctionnent normalement étant donné que tous les services de première nécessité comme l’eau et l’électricité sont rétablis. A noter que le Passage Frontalier Agua Negra est lui fermé en prévention, pour cause d’accumulation de neige, faisant de Los Libertadores, dans la Région de Valparaiso, le moyen de connexion avec l’Argentine le plus proche. L’aéroport de La Florida, situé à La Serena est quant à lui opérationnel.

 

Antofagasta

Dans la Région d’Antofagasta, où se trouve la ville touristique de San Pedro de Atacama, les aéroports d’Antofagasta et Calama sont opérationnels, même si certains vols ont été décalés puisqu’il y a moins d’avions du fait de l’état d’urgence.

La Route 23 CH qui relie Calama à San Pedro de Atacama (situé à 820km des zones les plus touchées) est accessible et en bon état. De même, à San Pedro, les services basiques d’eau, d’électricité et de téléphone fonctionnent normalement, et les tour-opérateurs et guides effectuent des visites comme à leur habitude.

 

Information sur les sites touristiques à San Pedro de Atacama :

 ·         Paso Sico, la route est habilitée pour les véhicules 4×2 et 4×4, mais il faut conduire avec prudence suite à des chutes de neige. Ouvert seulement jusqu’à 15h00.

·         La Vallée de la Lune est ouverte, sans restrictions particulières.

·         Les Geysers du Tatio sont ouverts et accessibles à tous types de véhicules, mais la circulation doit se faire avec extrême prudence.

·         Les Lagunes Miñiques et Miscanti sont habilitées pour les véhicules 4×4 jusqu’au poste de contrôle, de là il faut ensuite continuer le trajet à pied.

·         La Vallée de l’Arcoiris est accessible à tout type de véhicule, avec prudence, même si il est recommandé d’utiliser des véhicules hauts.

·         La Lagune Cejar est ouverte.

·         La Lagune Chaxa est ouverte.

·         Le Village de Tulor est accessible.

·         La Lagune Tebinquinche est ouverte.

·         Le Salar de Tara est fermé, par précaution.

Région d’Atacama

Les situations les plus difficiles se rencontrent dans la Région d’Atacama, correspondant aux secteurs de Chañaral (situé à 968km de Santiago), Salado (à 706km de Santiago) et Diego de Almagro (à 953 km de Santiago). De même, au niveau des secteurs intérieurs les plus touchés on trouve Alto del Carmen (à 702 km de Santiago) et Tierra Amarilla (à 812 km de Santiago).

Les principaux problèmes rencontrés dans les localités mentionnées concernent la distribution d’eau potable et le ravitaillement. Tandis qu’à Copiapo, capitale de la Région d’Atacama, les services essentiels ont déjà été rétablis à presque 80%.

L’aéroport de la région est opérationnel et la route qui le relie à Copiapo est aussi accessible.

La route entre les villes de La Serena et Vallenar est accessible, de même que la route entre Santiago et Copiapo.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s