Carnet de voyage de Mme R. au Nicaragua (2)

Samedi 28/02/2015 :

Balade d’une heure dans les isletas, minuscules îlos volcaniques crachés par le volcan Monbacho. Je suis surprise et déçue, la majorité sont privées avec de riches villas appartenant aux aux famille de la bière et du café…..

On refait un tour de marché il fait vraiment trés chaud……

nicaragua 13 nicaragua 12

 Nous dînons au 7 Collinas pour la dernière soirée avec nos copines….

Dimanche 01/03/2015 :

Nous conduisons Arlette Blandine et Patricia à Managua, après un expresso au bar de leur hôtel, prenons la route vers Matagalpa.

Nous traversons des régions d’élevage et de cultures, l’habitat est de plus en plus simple…nicaragua 15nicaragua 14

La Panaméricaine est en bonne état et il y a peu de circulation nous arrivons vers midi, on jette un oeil à Matagalpa , rien ne nous inspire pour déjeuner, c’est sûrement une fausse impression on verra demain.Nous sommes à 1200m d’altitude environ.

Aux alentours de Matagalpa nombreuses plantations de café, sur la route nous avons vu des tas de grains en train de sécher et des sacs prêts à être emportés.

Installation à l’hôtel Selva Négra, en pleine foret, très écolo, le restaurant est très prisé le dimanche midi par les familles

Lundi 02/03/2015 :

nicaragua 16Une succession d’averses tropicales au réveil…

Partons visiter Matagalpa, en redescendant dans la vallée, les averses cessent et laissent la place à une brumisation rafraichissante….par mesure de précaution on achète un parapluie transformable en parasoleil….

Rien d’extraordinaire à visiter mais ici c’est la vraie vie, petite ville animée et commerçante….

Accrochés aux flancs de la montagne les “barrios ” rappelle qu’au Nicaragua 42% de la population est pauvre, les indicateurs sociaux sont parmi les plus bas d’Amérique.

Plusieurs super marchés très bien fournis, adéquation avec le pouvoir d’achat??

En sortant de l’école, les enfants en uniforme bleu marine et blanc ont souvent un petit boulot cireur de chaussure par exemple, beaucoup d’entre eux ont un portable(paradoxe?)

On remarque aussi une fresque murale revendiquant le droit des femmes à circuler partout sans risque, une banderole reprend ce thème et demande l’application de la loi 779 ( la femme du président Ortega en est l’inspiratrice, on dit qu’elle a beaucoup d’influence)

 xNicaragua B1

Dans la région la rain forest porte bien son nom, c’est également très venteux , rien à voir avec le climat des basses terres……

Mardi 03/03/2015 : Route vers Esteli

71km de bonne route à travers la Cerra del Arenal, beaucoup de plantations de café, en perdant de l’altitude la forêt cède la place à des cultures maraîchères et à l’élevage .

L’habitat est rudimentaire mais les paraboles fleurissent rouge ou bleu suivant le fournisseur.

Arrivée à Esteli notre hôtel est situé en plein centre ville.Déambulation dans les rues,rien de touristique, d’ailleurs pas de touristes.De nombreuses boutiques dans la rue principale: fringues et portables en tout genre….plusieurs super marché débordant de produits, (toujours la même question par rapport au pouvoir d’achat, le salaire moyen est de 140 dollars mensuel environ).

Déjeuner dans un resto bar branché le Café Luz ( beaucoup de jeunesse), je goûte le plat traditionnel : les nacatamales viande ou légumes cuits dans des feuilles de bananier, pas super terrible….

On fait un tour dans le marché presque à l’extérieur de la ville , beaux fruits et légumes,on passe devant les comedores ( petites cantines) témoignant du niveau de vie de la région.*

En soirée on se fait un 5 à 7 au café Luz ambiance toujours aussi jeune.

* En fait même si 42% de la population a des revenus au dessous du seuil de pauvreté, les habitants des campagnes vivent en autosuffisance la nature est généreuse mais quand même……

Mercredi 04/03/2015 :

Aujourd’hui nous avons un guide c’est un français qui bourlingue en Amérique Centrale depuis 4 ans. Il nous éclaire sur l’histoire du pays .

Nous nous baladons en voiture et à pied dans la réserve Tisey Estanzuela , première halte

à la cascade du Salto de Estanzuela qui dégringole de 30m de haut dans un bassin circulaire.

Nous allons ensuite rendre visite à un “personnage” qui vit quasiment en ermite depuis 38 ans, il s’est caché dans cet endroit pour fuir la guerre et depuis il sculpte des pierres, sa production est incroyablement abondante! Animaux , religion, histoire du pays, guerre…..”il a tout dans la tête”……il fait aussi de ” la culture et de l’agriculture”, la variété de plantes arbres et fleurs est étonnante, il m’offre des fleurs d’orchidées!

Halte déjeuner dans la communauté de la Garnacha, en attendant que nicaragua 18nicaragua 17le repas se prépare

Une petite marche pour profiter d’un magnifique point de vue sur les chaines montagneuses et les volcans.

Terminons l’après midi par la fabrique de cigares, ceux d’Esteli sont les meilleurs du

Nicaragua, on en achète un petit paquet pour Hubert.

nicaragua 19 nicaragua 20

Diner au “Luz”: Mojitos , musique ……

Jeudi 05/03/2015 : route pour Leòn

Bonne route tout d ‘abord à travers la Cerra del Arenal boisée et humide, en descendant dans la plaine la température augmente, cultures maraîchères, l’habitat se résume à de simple cases,certaines colorées presque coquettes.

nicaragua 21

Arrivée à Leòn en fin de matinée,après déjeuner on explore la ville : les églises, les fresques murales, elles sont nombreuses et rappellent les années sombres de l’insurrection.

Au diner rencontre avec un couple de routard dans nos âges, on les avait déjà croisé, ils font le voyage sac à dos et pensent aller au Guatemala et au Yucatan ….chapeau!

nicaragua 23

Vendredi 06/03/2015 : Route pour Masachappa sur la côte Pacifique à côté de Montélimar…

Bonne route rectiligne à l’américaine la largeur en moins. On traverse des rizières bientôt remplacées par des haciendas. L’habitat est là aussi rudimentaire.

Surprise en découvrant notre hôtel, c’est un immense “resort” contrastant complètement avec l’environnement, il est trop tôt pour le “check in”, on retourne vers le village de pêcheurs , pas bien riche! On est accueilli sur la plage par une femme souriante qui nous propose de prendre une consommation dans son”bar” ( un abri sous des cannisses) des familles sont installées avec des glacières…on prend des cafés, de la pitouille….pas grave l’accueil était si spontané!

On retourne au “resort”, on nous affuble d’un bracelet , c’est une formule tout inclus, on n’avait jamais testé!

C’est dans un bel environnement, belle piscine mais grouillante de monde, il y a des écoles en plus des touristes aujourd’hui.On se repli vers la plage elle est grande et belle bordée de palmiers et cocotiers, mais le Pacifique n’est toujours pas pacifique….

Le coucher de soleil est grandiose!…..

nicaragua 25

Bon le “resort” ce n’est pas notre tasse de thé, mais au moins cela fait beaucoup d’emplois….

nicaragua 24

 

Samedi 07/03/2015 :

Ballade sur la grande plage avant la chaleur…on rencontre une dame je discute avec elle , elle est étonnée lorsque je lui dis que nous restons seulement 2 nuits,( les touristes restent habituellement une ou deux semaines) et que nous préférons les petits hôtels, elle me demande si ne n’ai pas de vêtements qui ne me servent pas, je lui explique que nous voyageons avec peu de chose, elle comprend et garde le sourire..

nicaragua 26

Resto au village en terrasse, spectacle de retour de pêche, et dans l’assiette langoustes grillées, s’il vous plait….

xnicaragua B2 Il fait très très chaud repli stratégique sous les palmiers et plus tard piscine, c’est fou, il mange et boivent tous sans arrêt…

On retourne dans le village pour dîner….le buffet est trop démoralisant….

Dimanche 08/03/2015 : Retour sur Leòn

Encore des problèmes avec le trajet à l’envers…..on se perd un peu.

Le vent souffle en tempête dans toute la région et soulève des nuages de poussière, des arbres brisés sont en travers de la route. Il fait toujours très chaud même en fin d’après midi….les balais et les seaux d’eau sont de rigueur, la poussière est rentrée partout. Petit tour de ville en attendant l’heure de rendre la voiture…La poussière a pénétré dans notre chambre par les volets disjoints, il faudra que je torchonne avant de poser les affaires…

Lundi 09/03/2015 : Toujours à Leòn

On craque pour un petit dej à la française avec baguette sortant du four.

La boulangerie pâtisserie est tenue par un baroudeur de la Mayenne!!

Visite du musée de la révolution, cette ville est très marquée par son histoire, on peut comprendre….le commentaire est fait par un ancien révolutionnaire….comme s’il y était encore!

nicaragua 22

On a bien aimé tout le Nicaragua, l’accueil est chaleureux partout.Avec nos copines nous avions vu la vitrine, le reste du pays est bien pauvre…..

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s