VOYAGE AU COSTA RICA: LES PLAGES

Le Costa Rica est connu pour détenir de nombreuses plages toutes aussi magnifiques les unes que les autres. Il possède des plages dans la mer des Caraïbes mais aussi côté Pacifique. On peut y pratiquer toutes sortes de sports nautiques comme le snorkeling, le kite-surf, le windsurf ou la plongé sous-marine. Les distances qui séparent San Jose, la capitale du pays des principales plages ne sont pas un problème. C’est plutôt un avantage incomparable : un touriste qui roule à  la vitesse de 80 km/h peut très bien se baigner dans les eaux de l’Océan Atlantique le matin à 8 heures puis vers 10 heures entamer la route qui lui permettra vers 17 heures et avec le soleil de faire de la plongée sous-marine dans l’Océan Pacifique. La distance entre Puerto Limon dans les Caraïbes et Puntarenas dans le Pacifique s’effectue en seulement 1 heure 15 de vol. Les plages sont de sable blanc pour la plupart mais il y a aussi des plages de sable noirs , l’eau est bleue et cristalline.

plages Costa Rica

Le petit village de Cahuita abrite un parc national naturel. Il existe ici 3 plages principales situées dans les Caraïbes. A Playa Blanca, une plage de 3 km de long, le sable est blanc. Ici les vagues sont puissantes. Playa Negra s’étend sur plusieurs kilomètres, et est très facile d’accès. Cette plage est idéale pour le surf mais aussi pour la baignade. Comme son nom l’indique, nous sommes en présence de sable noir. Bon nombre de surfeurs fréquentent également le coin car les hôtels sont bon marché. L’ambiance est à la fête. Enfin la Playa Vargas se trouve dans le prolongement de la Playa Blanca, elle est longue d’environ 1,5 km. On y pratique le snorkeling et la baignade. Les hôtels forment des petites structures et certains font l’unanimité chez les voyageurs : Ciudad Perdida, Siastami Lodge ou encore Suizo Loco Lodge.Eviter de vous y rendre entre octobre et février car les pluies sont plus abondantes.

Les plages de Puerto Viejo sont également des plages des Caraïbes. Ces plages sont plus sauvages qu’ailleurs au Costa Rica. C’est une zone côtière de 15 km qui va de la localité de Puerto Viejo jusqu’à Manzanillo. La zone est très animée avec de nombreux restaurants, boutiques, bars. Cet endroit est le repère des surfeurs et baroudeurs en tout genre.

Ainsi Playa Cocles jouit d’une énorme réputation chez les surfeurs notamment pour la taille de ses vagues. C’est une plage destinée aux surfeurs chevronnés et où la fête bat son plein.

D’autres plages dans la même zone comme Playa Punta Uva combinent l’ensemble des caractéristiques des autres plages du coin. Elle est plus sauvage, plus préservée du tourisme.

Enfin il  faut savoir qu’un autobus dessert quotidiennement chaque plage depuis Puerto Viejo jusqu’à Manzanillo. Les hôtels sont situés le long de la route qui longe la côte à l’extérieur des villages Shawandha, Azania, Cariblue, Namuwoki.

Playa Herradura est une plage de sable noir qui est devenue petit à petit une grande destination touristique du fait de sa proximité avec l’aéroport international Juan Santamaria et parce qu’elle est proche de plusieurs parcs nationaux. D’ailleurs une marina s’y est développée avec une importante structure hôtelière. On y trouve une grande variété de logements de tout type ainsi qu’un terrain de golf de 18 trous. Le port, quant à lui peut accueillir des bateaux de 30 à 180 mètres. Cet endroit est aussi le paradis des nageurs,  le Sueños Marriott Ocean & Golf Resort est équipé d’un réseau de piscines alimentée entre elles par des canaux. Ainsi vous pourrez vous relaxer et profiter des piscines de l’hôtel. Enfin Playa Herradura vous ravira par la variété de son artisanat qui est devenu une des places les plus importantes  du pays dans ce domaine.

Punta Leona est connu pour ses belles plages de sable blanc de la côte centrale du Pacifique mais c’est également une importante réserve. La zone est d’une importance capitale d’un point de vue géographique. C’est l’unique lieu de forêt restant, point de transition entre les forêts du sud-est et celles plus sèches du nord-est. Cette réserve a été créée il y a 25 ans pour protéger la faune et la flore abondante. Le complexe hôtelier est tourné vers le marché national costaricien du fait du faible intérêt rencontré par les touristes pour cet endroit.

Jaco est la plage la plus populaire et la plus visitée au Costa Rica. Elle offre aux touristes de passage bon nombres d’activités : cours de surf, VTT. Il y aussi de nombreux restaurants, bars et boutiques.

Manuel Antonio est avant tout un parc national. C’est l’un des plus visités du pays du fait de la grande variété de ses coraux. Il dispose d’une importante faune et flore : paresseux, iguanes, petits cervidés. Le parc forme une presqu’île dont les sentiers longent la mer. On y dénombre 2 belles plages de sable clair. Le pique-nique et la baignade sont possibles dans le parc.

Les plages du Pacifique sud sont moins connues du fait de leur isolement. Néanmoins certaines d’entre elles sont très prisées par les surfeurs. Playa Dominical est connu dans le monde entier par les surfeurs et offre notamment une jolie plage propre et entourée d’hôtels. Les plages sont entourées par la forêt tropicale. Les hôtels sont bien équipés.

Enfin au nord du Costa Rica se trouve certaines des plus belles plages du pays et du monde. Les plages sont propres et la température de l’eau est idéale. Les paysages sont magnifiques. La province de Guanacaste peut s’enorgueillir de posséder de très belles plages. On peut citer entre autre Playa Hermosa ou Playa del Coco. Playa Hermosa se trouve à seulement 20 minutes de l’aéroport au nord de Tamarindo, c’est une des plages les mieux entretenues du pays, l’eau est bleue et cristalline. Ce sont 2 km d’une plage de sable gris entourée par une forêt tropicale. Cette plage est rarement surpeuplée, ce qui en fait un refuge idéal pour ceux qui désirent se reposer et flâner. On y pratique de nombreuses activités comme le snorkeling, la plongée sous-marine, le kayak ou encore le windsurf et la randonnée à cheval.

Playa Flamingo est le meilleur point maritime entre Acapulco et Panama sur la côte Pacifique. C’est le point de départ pour la pêche au gros, un lieu très américanisé. Des pêcheurs s’y réunissent chaque année pour un tournoi international de pêche. L’endroit est très prisé des touristes et on peut y pratiquer le golf puisqu’il existe un parcours de 18 trous.

Au nord de Tamarindo se trouve une des plages les plus exotiques du Costa Rica : la Playa Conchal. 500 mètres de long, elle se caractérise par un dépôt naturel de coquillages des mers qui en fait sa particularité. On peut y pratiquer le snorkeling, la pêche, la plongée et autres sports aquatiques.

Le golf de Papagayo est une zone protégée du fait de son abondance d’oiseaux exotiques, ses espèces marines et sa flore exubérante. Ce qui en fait une importante zone touristique avec un fort intérêt écologique. Les plages d’eaux chaudes sont paradisiaques et la plupart des hôtels offre une vue magnifique sur le golf et les couchers de soleil sont magnifiques.

A Samara Carillo, les plages sont de sable blanc et palmiers. Les plages ne sont pas très peuplées, ce qui en fait un lieu de repos, de tranquillité pour celui qui désire s’éloigner de la ville. Les paysages sont impressionnants notamment grâce aux montagnes environnantes. « Playa Carillo » n’est pas aussi développé que les plages voisines. On y pratique la plongée et la baignade mais aussi le ski nautique, le kayak, le jet ski et la pêche sportive. Il existe proche de la plage de Samara un grand nombre de restaurants, hôtels et centres nocturnes pour les personnes qui désirent en profiter. La route qui dessert les 2 plages est d’une excellente qualité. Un aéroport a été construit à Samara. Des bus relaient tous les jours les plages depuis Nicoya et San José.

Les plages de Nosara abritent une des plus anciennes communautés étrangères. Le tourisme est principalement orienté sur le surf et le yoga. On s’efforce ici de protéger la nature. Ainsi maisons et hôtels sont dispersées et cachées dans la végétation. La forêt est maintenue telle quelle et il est interdit de couper des arbres. Un moratoire sur la chasse animale existe depuis plus de 25 ans. Les plages et l’estuaire de Nosara font parties de la Réserve Ostional de vie sauvage se trouvant à peu de kilomètres au nord de Nosara. L’endroit attire donc non seulement pour le surf et le yoga mais aussi pour l’écotourisme. Playa Guiones à Nosara est un des meilleurs endroits pour faire du surf au Costa Rica. La plage offre de puissantes vagues qui font parties des plus hautes du Costa Rica. Au nord de Nosara se trouve Playa Pelada. On peut y prendre une douche grâce à un trou naturel alimenté par la force des vagues qui fait jaillir l’eau sous forme de geyser.

Punta Islita est un refuge si on le compare à la vie agitée de la ville. Il offre de spectaculaires paysages et des plages isolées. On y pratique la plongée, la natation ou encore le surf, la randonnée à cheval. C’est un lieu de ponte pour les tortues.

Mal Pais se situe au sud est de la péninsule de Nicoya dans la partie nord de Puntarenas. C’est le paradis des surfeurs. La plage mesure 6 kilomètres de côte. Les plages sont rocheuses. Tout a été pensé pour les surfeurs : magasins de surf, hôtels et bars leur sont destinés. On peut aussi pratiquer la pêche, la plongée et le Kite-surf.

De nombreuses plages peuvent être recensées au nord du Costa Rica toutes aussi belles les unes que les autres et c’est un des endroits les plus populaires pour la pratique du surf. La zone est classée comme un des 5 points les plus connus au monde pour la pratique de ce sport. C’est aussi le paradis des pêcheurs et un lieu de ponte pour les tortues marines.

Ainsi si vous désirez vous rendre au Costa Rica, vous serez émerveillés par la multitude de plages à travers le pays mais aussi par l’étonnante variété de paysages qui en font certaines des plus belles plages du monde.

Partez avec Nostalatina, agence de voyages spécialiste dans le sur-mesure en Amérique Latine !