Voyage au Paraguay: Les Missions jésuites

Usually Argentina is famous for Jesuit missions in the Posada province but the ones who know about this area find that in Paraguay their conservation is better. Les vestiges des missions jésuites du Paraguay se trouvent au sud des chutes d’Iguazu, à cheval sur les frontières du Paraguay, de l’Argentine et du Brésil. Elles ont constitué de véritables communautés de vie pour les Indiens Guarani du XVe au XVIIIe siècle. On en compte plus d’une trentaine à l’époque, réparties sur les différents pays, et ayant regroupées jusqu’à 150 000 personnes.

 1089---Arcades-graffitis-Trinidad

Au XVe siècle, l’Amérique du Sud se retrouve sous domination européenne, notamment espagnole et portugaise. Ces deux pays vont soumettre les Indiens présents dans ces diverses régions au travail forcé et à de l’esclavagisme, les considérant comme inférieurs par rapport aux peuples européens. Ce système est appelé encomienda par les colons. L’Eglise va réagir face à ce système, notamment lors des conférences de Valladolid (1550-1551), et cela va donner lieu à la création de missions jésuites au Paraguay et dans plusieurs pays voisins.

site_0275_0002-376-200-20120730182151Les missions sont sous le gouvernement d’une République théocratique et communiste, véritable utopie réalisée. Le but premier de ces réductions jésuites était de christianiser la population et d’empêcher que la population soit réduite à l’esclavage. La première mission est fondée à San Ignazio Guazù en 1609. Chacune des vestiges jésuites a la même architecture et est placée sous l’autorité de deux Pères jésuites. Les missions constituent de véritables petites cités avec une vraie organisation, qui est semblable dans chacune d’elles.

Cependant, au XVIIIe siècle, ces missions, sous la pression des pouvoirs monarchiques, vont être mises à mal et la Compagnie de Jésus (l’ordre des Jésuites) va être dissoute. Couplé à l’essor du capitalisme en Europe à la même époque, cela va marquer la fin de cette utopie communiste chrétienne.  Dans les missions, les Jésuites sont alors remplacés par les Franciscains. C’est la lente dégénérescence des missions qui sont pour la plupart détruites entre 1817 et 1827.

 p1020002

Certaines de ces vestiges jésuites ont été classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1993. C’est le cas de celles de La Santísima Trinidad de Paraná et de Jesús de Tavarangue, qui font partie d’un ensemble de 30 missions du bassin du Río de la Plata. D’après l’UNESCO, « Selon les périodes, les missions ont adopté différents styles, mais toutes ont associé des éléments autochtones à des attributs chrétiens et à un symbolisme témoignant d’influences baroques, romanes et grecques, dans le cadre d’un processus d’acculturation sans précédent. »

 missions_01

Lors de votre voyage au Paraguay, il est donc impensable de ne pas visiter ces missions jésuites, témoignage d’une histoire et d’une culture remarquables. Vous pouvez aussi faire une extension depuis les chutes d’Iguazu en Argentine pour quelques jours depuis Posada et visiter ainsi Trinidad pour une visite nocture inoubliable. Partez avec NostaLatina, votre agence de voyage sur mesure, spécialiste de l’Amérique latine.

Paraguay, missions jésuites, Indiens Guarani, San Ignazio, Guazu,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s