Voyage en Colombie: Parc national de San Agustin

More trips on our website/plus de voyage sur notre site:

http://www.ann.fr/voyage-sur-mesure/40/colombie.html

Le Parc Archéologique de San Agustín, situé dans le département du Huila, est le seul endroit au monde qui abrite 500 statues imposantes sculptées dans la pierre et qui représentent la mythologie des sculpteurs indigènes.

 ob_3481cf_sud-colombie-5

Depuis quelques années, en dehors de Bogota, Medellin et Cartagena de Indias, nous pouvons prendre un vol et découvrir ainsi, au détour du lit du fleuve Magdalena, San Agustin. Au milieu de paysages naturels très impressionnants se trouve le plus grand ensemble de monuments religieux et de sculptures mégalithiques d’Amérique du sud. C’est un des plus importants sites archéologiques de Colombie. Situé à 1730 mètres d’altitude et proche de la ville du même nom dans la région de Huila au cœur des Andes, le parc est un endroit mystique, un lieu sacré avec ses secrets non dévoilés. En effet 300 sculptures ont été trouvées dans ce parc qui est considéré comme la nécropole la plus grande du continent. Leur taille varie entre 50 cm et 7 mètres. La plupart des monolithes sont très bien conservés. Des datations au carbone 14 ont été réalisées sur certaines de ces sculptures et on a estimé que beaucoup d’entre elles auraient entre 1000 et 3000 ans d’ancienneté. Depuis 1995, cet endroit fait parti de la liste inscrite au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. D’impressionnantes représentations zoomorphes, anthropomorphes, de guerriers, d’animaux légendaires (félins, singes, serpents, aigles et hiboux) et de divinités servaient de tombes et d’endroit de culte à une culture  ayant habitée le sud du pays entre le premier et le huitième siècle de notre ère. Ici c’est le culte du jaguar présent sur l’ensemble des statues qui était vénéré. Le touriste appréciera la randonnée matinale permettant d’accéder au site après 500 mètres de dénivelé cumulé. Là se trouve une vingtaine d’hypogée et on ne manquera pas d’apprécier le panorama. Puis on poursuit la promenade en descendant jusqu’au alto de San Andrès d’où vous pourrez acheter le droit de passage pour les autres sites environnants.

Le parc est constitué principalement de 4 secteurs (A,B,C,D), de El Alto del Lavapatas et du Bois des statues (Bosque de las estatuas).  On y découvrira de grands complexes funéraires. Les sculptures sont décorées avec des dessins qui combinent traits humains et animaux évoquant le surnaturel, le rituel ou encore le spirituel. La source de Lavapatas (fuente de lavapatas) est un magnifique réseau de canaux hydrauliques, de puits sculptés dans la roche et décorée avec de magnifiques dessins. Elle fut réalisée par les peuples anciens de San Agustin. Depuis El Alto de Lavapatas, à 1750 m d’altitude, l’endroit le plus haut du parc et le plus ancien, on a une vue panoramique du site. On y découvre bon nombres de tombes gardées par des statues. Les archéologues pensent que c’est un ancien cimetière infantile à cause de la taille des tombes. Le premier secteur nommé mesita A en espagnol était une zone de logement il y a 2000 ans, puis c’est l’endroit qui a servi pour enterrer les morts. Deux monticules funéraires furent déterrés. Ces structures avaient 4 mètres de haut et  trente mètres de diamètre. Elles contenaient d’énormes dalles de pierre accompagnées de 15 statues qui formaient la tombe d’un personnage. De toutes les ruines de San Agustin, le deuxième secteur, la mesita B est sans aucun doute le mieux conservé. L’une des scuptures principales est celle d’une tête portrait de forme triangulaire avec un sourire déconcertant. Il y a également la représentation d’un aigle et d’une tombe gardée par trois soldats, scène classique à San Agustin. Le monolithe dit el Obispo, l’évêque en français est impressionnant par ses dimensions : 4 mètres et un poids de plusieurs tonnes. Il représente la scène d’un accouchement. La mesita C contient un seul monticule funéraire qui était accompagné par une quinzaine de statues et 49 tombes plus modestes. Il ne reste plus que 4 statues visibles. En redescendant on peut visiter Le musée archéologique de San Agustin qui retrace toute l’histoire du peuple agustinien. On y trouve des statues plus petites ainsi que des céramiques, bijoux et autres objets.

La Mesita D est toute proche du musée. En empruntant un sentier, on atteint un endroit où l’on pourra contempler 63 statues de différentes origines. C’est El Bosque de las Estatuas.

L’accessibilité au site est des plus simples. Il existe plusieurs façons de profiter de l’endroit : à pied, à cheval et même en jeep le tout accompagné d’un guide ou non. L’endroit a été mis en valeur et de multiples panneaux d’explications vous permettront de découvrir les ruines si vous avez décidé de les arpenter seul. Si vous désirez vous y rendre depuis Bogota, empruntez la route Bogota-Neiva puis Neiva-La Plata et enfin La Plata-Parc archéologique de San Agustin. Cela vous prendra une dizaine d’heures. Nous pouvons, bien entendu, prendre un vol, mais après il y aura quatre heures de route depuis l’aéroport pour atteindre San Agustin.

This entry was posted in Infos and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s